Comment va votre réfrigérateur ?

 

En résumé : un réfrigérateur consomme de l’énergie, mais il va en consommer beaucoup plus s’il est mal entouré…

Pour commencer, il faut revenir aux fondamentaux : un réfrigérateur ou un congélateur ne sait pas fabriquer du froid, tout est expliqué dans cet article ici. La seule chose qu’il sache faire, c’est de prendre de la chaleur à l’intérieur pour l’obliger à sortir à l’extérieur. C’est pour cette raison que la grille qui à l’arrière est toujours légèrement chaude, c’est par elle que la chaleur s’en va (sur les modèles les plus récents, cette grille a disparu, la chaleur est alors évacuée par la surface de l’appareil). Or pour qu’il fonctionne correctement, il faut que cette chaleur puisse être évacuée en permanence, et pour cela il faut réunir deux conditions :

  • que l’air puisse circuler librement autour de l’appareil,
  • qu’il n’y ait pas à proximité une source de chaleur qui le réchauffe.

Si ces deux conditions ne sont pas réunies, l’appareil fonctionnera mal, ce qui a trois conséquences :

  • il durera moins longtemps,
  • il fera plus de bruit et plus souvent,
  • les bières ne seront pas fraîches (ça c’est vraiment gênant !)

Or très souvent, on trouve des réfrigérateurs qui sont installés de manière à fonctionner dans de mauvaises conditions. Les deux principales raisons sont :

1 il est enfermé dans un meuble

c’est très souvent le cas, et, même si le concepteur du meuble a prévu des ventilations, la circulation de l’air est gênée. Pour que les chose se passent bien, il faudrait que le réfrigérateur soit libre, hors des meubles et suffisamment écarté du mur arrière et des autres éléments. Il faudrait laisser plusieurs centimètres de chaque coté.

Je vous raconte ici une petite histoire qui m’est arrivée. Un jour, dans un hôtel du sud de la France, j’ai rencontré un cas extrême de cette situation typique où le réfrigérateur est enfermé dans un meuble. Dans ma chambre d’hôtel, qui avait été aménagée avec de beaux meubles tout neufs, j’avais remarqué que le compresseur du réfrigérateur ne s’arrêtait jamais de tourner et qu’il faisait un bruit assez désagréable. Au bout d’un moment, je me suis levé et j’ai ouvert la porte du meuble dans lequel il était placé. J’ai constaté que la chaleur était très forte autour du petit réfrigérateur et qu’à l’intérieur les boissons étaient tièdes, plus encore que si on les avait laissées sur la table. L’explication était immédiate : l’appareil était enfermé dans un compartiment totalement étanche. Je l’ai alors débranché et le lendemain je suis allé à la réception. J’ai expliqué à un gérant incrédule que son menuisier devrait créer des ouvertures à l’arrière de son son beau meuble pour que l’air puisse enfin circuler. Je dois avouer que je pense pas l’avoir convaincu. Et en plus son aménagement devrait avoir coûté beaucoup d’argent, probablement que toutes les chambres étaient concernées. Il m’a écouté poliment, mais, je pense, sans me croire. Un certain moment de solitude ce matin là… Je suppose que les compresseurs sont tombés en panne les uns après les autres assez rapidement ensuite.

2 il est trop près d’une source de chaleur.

Il y a plusieurs situations classiques : la proximité d’un four, d’un radiateur de chauffage ou même le soleil d’été.Dans tous les cas il faut résoudre le problème. Réorganiser la cuisine pour éloigner ce qui est chaud de ce qui est froid, placer un écran thermique (mais qui ne soit jamais collé contre le frigo), l’abriter du soleil… Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le cas du four qui fonctionne par intermittence n’est pas forcément le plus gênant, il fonctionne peu de temps dans une journée. Un convecteur de chauffage place très prés ou l’exposition continue au soleil auront plus de conséquences.

Il y a des cas plus difficiles que d’autres, comme les microscopiques cuisines qu’on peut trouver dans Paris intra muros par exemple. C’est dans ces cas là que la solution de l’écran thermique peut être la seule. Par exemple un produit du même type que ceux qu’on peut mettre derrière un chauffage mural pour renvoyer la chaleur vers l’intérieur de la maison.

 

On notera aussi que placer le réfrigérateur dans un local très froid comme une cave ou un garage soumis au gel n’est pas forcément une bonne idée. Le compresseur est un système mécanique qui a besoin d’être lubrifié, il risque ne mal fonctionner et de s’user plus rapidement si l’huile est trop froide. Souvent, les fournisseurs donnent un spécification de température minimale du local. Je pense qu’il vaut mieux qu’il n’y gèle pas.

Combien coûtent ces erreurs et combien ça peut rapporter de les éviter?

Dans le cas de l’hôtel, la durée de vie de l’appareil est probablement de quelques semaines au lieu de 10 années au moins. Sans compter les clients qui vont partir parce qu’ils n’aiment pas boire tiède.

Dans le cas plus classique de la cuisine mal agencée, si on suppose que la consommation annuelle passe de 300 kW.h/an (situation classique) au double (près d’un radiateur), on a un surcoût de 45 euro/an (à 0,15 euro/kW.h)

Dans la même situation, si on suppose que l’espérance de vie du réfrigérateur est réduite de 20%, on peut envisager un surcoût de l’ordre de 10 euro/an.

Le total fait donc de 50 à 60 euro/par de dépense supplémentaire.

Est-ce que ce sont là des choses connues, du bon sens commun ? Probablement que oui. Mais alors, pourquoi trouve-t-on tant de situations où on n’en tient pas compte ?

Comme disait un célèbre philosophe :

« celui qui connaît et respecte les lois de la physique aura toujours une vie bien plus agréable. Il est même certain d’économiser de l’argent »

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez recevoir gratuitement le dossier "25 conseils..." en complément de votre visite.