Petit cadeau de Noël

 

Petite digression, un peu à l’écart du sujet du blog, pour souhaiter de joyeuses fêtes de Noël aux lecteurs et en profiter pour leur faire part d’une petite réflexion personnelle.

Je me suis demandé s’il existait des activités qui avaient un vrai bilan carbone positif, et plus généralement si on pouvait classer les différentes choses qu’on pouvait faire selon leur « bilan carbone », c’est à dire la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère.

JM Jancovici, le spécialiste français incontesté de la question, présente ici sur son site quelques ordres de grandeur pour comparer la contribution à l’effet de serre anthropique de différentes activités humaines, ou encore l’effet sur la production de GES (« Gaz à Effet de Serre ») de quelques manières d’organiser sa vie.

On peut aller encore plus loin dans le détail : il vaut mieux organiser une soirée tarot avec les voisins de l’immeuble qu’un WE en 4×4 à Courchevel au départ de Paris. Il vaut mieux passer du temps à travailler la guitare sèche plutôt que passer son brevet de pilote (pilote de n’importe quoi d’ailleurs).

Certes, mais ces activités ont toutes un bilan carbone négatif : toutes celles qu’on a cité, sans exception produisent plus ou moins du CO2. Ne rien faire produit du CO2, faire son petit jogging du matin produit du CO2. Et pour jouer au tarot, il faut un peu d’éclairage. Et puis il faut bien la fabriquer la guitare…

Donc : la question que je me suis posée c’est bien : existe t-il quelque chose, n’importe quoi qui a la propriété de consommer plus de CO2 qu’il n’en produit ? Planter des arbres ? Non, pas vraiment. Au bout de quelques années, le cycle du bois se referme : combustion, décomposition, on revient au point de départ très rapidement à l’échelle de temps de la planète. Peut-être faudrait-il garder ses meubles vraiment très longtemps, les donner en héritage sur plusieurs générations, ou encore couper l’arbre adulte, et ensuite l’enterrer profondément pour toujours… Le plus rationnel et le plus simple ici serait plutôt de se mobiliser pour qu’on arrête définitivement l’extraction du charbon pour la production d’énergie plutôt que de couper des arbres pour les enterrer ensuite…

Alors quelle activité humaine est vraiment « CO2 free » ?

J’ai bien cherché, et, au final, je n’ai trouvé qu’une seule activité, qui, en prenant en compte ses différents aspects, avait la propriété de capter le CO2 dans l’atmosphère et de le fixer très durablement, pour plusieurs milliers d’années au moins (cela nous suffit largement), sous une forme minérale.

Vous avez trouvé ? Il existe quelques petits animaux d’élevage, absolument géniaux, qui sont les seuls capables de faire ça :

C’est ici que se trouve la réponse

Il y a des petit animaux qui prennent le CO2 dissous dans l’eau et qui fabriquent du calcaire avec. Il y a toutes sortes de coquillage, à condition qu’ils proviennent d’un élevage. Tout ce qui prélevé dans la nature par la pêche (on devrait plutôt dire la surpêche) serait en nombre plus important si on ne le ramassait pas : le bilan carbone est donc forcément mauvais pour les oursins, les Saint-Jacques, etc… D’une manière générale tout ce qui est péché dans la mer…

Seules les huîtres, moules et autres coquillages d’élevage sont concernés ici: on peut estimer que le bilan carbone, même en considérant la chaîne de froid, le transport et le conditionnement reste favorable.

Et davantage encore, en prenant en compte l’indispensable petit verre de Muscadet, dont le bilan carbone spécifique est assurément mauvais, l’ensemble reste favorable.

Et ainsi, je ne comprends toujours pas pourquoi, les ostréiculteurs n’utilisent pas cet argument publicitaire : consommer des huîtres (ou des moules…) est la SEULE activité humaine qui a pour effet de diminuer les concentrations de « Gaz à Effet de Serre » dans l’atmosphère. C’est scientifiquement démontrable.

Merci de me contredire si j’ai fait une erreur quelque part.

Et bon appétit en attendant de revenir à nos histoires de maison…

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez recevoir gratuitement le dossier "25 conseils..." en complément de votre visite.