Pollution électromagnétique

 

Comment faire la part des choses parmi les informations que l’on trouve partout sur les dangers de la pollution électromagnétique ? On va essayer en 3 pages et 3 minutes de lecture de faire le point sur l’essentiel de la question. Oui, il y a des rayonnements électromagnétiques qui sont vraiment dangereux (comme la radioactivité ou les rayons X). Oui, il y en a qui le sont très probablement aussi (comme des sources d’émetteurs radio puissants) et qui sont autour de nous. Et oui, il y a de nombreux appareils qui ne présentent pas du tout ou vraiment peu de risques.

L’intensité du rayonnement reçu dépend de 4 facteurs

Comment faire le tri entre toutes ces situations ? Pour qu’un rayonnement soit dangereux il faut la conjonction de 4 facteurs simples :

– la source de rayonnement doit être puissante,

– elle doit être proche de vous,

– la durée d’exposition doit être suffisamment longue,

– et il n’y a pas d’écran de protection pour vous protéger de cette source.

Les quatre facteurs sont donc l’intensité de la source, sa distance, la durée de l’exposition et les écrans qui nous protègent de son rayonnement.

L’intensité de la source. On parle de source, donc d’émetteur. Un récepteur (une radio par exemple) ne présente pas de danger. Par contre l’antenne émettrice de la station radio peut présenter un danger pour ceux qui sont à proximité. Il y a bien sûr tous les téléphones mobiles qui sont à la fois émetteurs et récepteurs. Il y a beaucoup de sources de rayonnement : n’importe quel appareil électrique en est une, mais l’immense majorité ne présente pas de risque.

La distance. C’est un facteur vraiment très important. L’intensité de du rayonnement reçu décroît lorsqu’on s’éloigne de la source. Mais elle décroît beaucoup plus rapidement que la distance augmente. Si on double la distance, l’intensité est divisée par 4, si on multiplie la distance par 10, l’intensité est divisée par 100. Et bien sûr, c’est l’inverse lorsqu’on se rapproche, ça augmente très très vite. On reçoit beaucoup de rayonnement émis par un téléphone mobile qui est maintenu très prés de notre peau dans le cas où il cherche à communiquer avec une antenne qui peut être distante de plusieurs km : il fonctionnera alors à puissance maximale pour atteindre l’antenne, et vous recevrez un rayonnement très fort puisque vous êtes très près.

La durée. Les effets du rayonnement augmente avec la durée d’exposition, mais ce n’est pas comme pour la distance : l’augmentation est proportionnelle , si on double la durée, les effets seront doublés

Enfin, on peut imaginer d’intercaler des écrans de divers matériaux pour nous protéger des sources dangereuses. Généralement on utilise des métaux : la plupart des rayonnements électromagnétiques ne savent pas traverser les métaux, même si l’écran est simplement constitué d’une grille comme c’est le cas de la porte d’un four à micro onde : la lumière passe, mais les ondes dangereuses sont piégées à l’intérieur. Un simple film métallisé peut être une protection efficace.

Les différentes sources de rayonnement

Notre environnement est traversé par une très grande quantité d’ondes électromagnétiques très différentes et plus ou moins dangereuses. On va donc proposer ici une présentation des sources d’ondes électromagnétiques, en commençant par les plus dangereuses.

1 La radioactivité artificielle (énergie nucléaire, radiographie industrielle, irradiation médicale). En principe, on en doit pas trouver ces choses-là dans la rue. Si c’est le cas, le moyen le plus efficace d’éviter le danger est de s’éloigner de la source sans perdre de temps. On pourrait rajouter ici qu’il n’est pas utile de multiplier les examens radiologiques sans raison valable. Les médecins aiment parfois avoir de belles images bien contrastées, et s’ils veulent recommencer pour avoir le cliché parfait parce que celui qu’avait fait le collègue quelques semaines avant ne leur convient pas, nous, on n’est pas obligés d’être d’accord à chaque fois.

2 La radioactivité naturelle. En France, les maison peu ventilées qui sont en granit (en Bretagne surtout) sont des source de radioactivité naturelle. Les maisons anciennes en pierre étaient souvent pleines de fuites, ce qui fait qu’elles était plutôt bien ventilées, et que le gaz radioactif naturellement émis par les vielles pierres ou le béton se diluait en permanence. Les nouvelles normes de construction ont tout changé, on est maintenant très attentif à l’étanchéité de l’enveloppe d’une maison (RT 2012 et suivantes). La conséquence est que le radon peut s’accumuler plus facilement et présente une source d’irradiation qui risque de devenir de plus en plus importante. La solution c’est de ventiler régulièrement…

3 Les téléphones mobiles. On l’a vu ce sont des émetteurs puissants, et ils sont terriblement proche de notre peau. Certaine personnes ont tendance à les utiliser longtemps, et parfois dans les pires conditions lorsque le signal et faible, le téléphone développe toute sa puissance pour accrocher une antenne relais, surtout au moment où il cherche à établir la communications. Tout le monde sait ce qu’il faut faire : téléphoner moins longtemps, s’abstenir de téléphoner lorsque le signal est faible, ne pas dormir à coté du téléphone en veille, et enfin utiliser un kit main libre pour l’éloigner de son cerveau. Tout cela tout le monde le sait, mais presque personne ne le fait…

4 les antennes émettrices des téléphones mobiles. Elles sont terriblement puissantes et le rayonnement émis lorsqu’on est à proximité est très important. Il n’est pas utile de rester longtemps à proximité. En ville, on les installe sur le toit des immeubles les plus haut. Les occupants des appartements des derniers étages sont donc exposés à des rayonnement importants. Il doivent s’en préoccuper : ce devrait même être un motif sérieux pour vendre on pour déménager. On peut aussi envisager de mettre en place des écrans métalliques, mais on ne sera pas en permanence placé sous leur protection.

Ainsi, il est possibles que les téléphones mobiles (les téléphones eux-mêmes et les antennes émettrices) soient un des prochains grands scandales sanitaires à venir (après le tabac, le plomb l’amiante, le mercure, le cadmium, le trichloréthylène, les formaldéhydes, le sang contaminé, les diesels, les particules fines, les perturbateurs endocriniens, la pollution de l’air et demain les nanoparticules…J’en oublie sûrement). Je me souviens que pendant toutes les années où j’ai participé à des congres de radioprotection, il y avait toujours des interventions ou des posters présentés par les 3 ou 4 grands opérateurs de la téléphonie pour répéter à l’envie l’innocuité de leurs appareils… Je me disais que c’était quand même un peu suspect cette insistance. Il est vrai que les quantités d’argent en jeu sont gigantesques. C’est peut être là le prochain scandale sanitaire, et pourtant, est-on prêt à se passer de ces appareils ?

5 le Wifi et ses apparentés (Bluetooth, z-Wave, etc…)

On retrouve avec le wifi et tous les autres protocoles radio utilisés en informatique ou en domotiques les mêmes problèmes qu’avec la téléphonie mobile, mais dans des valeurs de rayonnement beaucoup plus faibles. Tous ces émetteurs ont des portées de moins de 100 mètre en général, alors qu’un GSM peut être amené à rechercher une antenne relais à plus de 10 km. Et on a vu plus haut que la puissances nécessaires était fonction de la distance élevée au carré… Pour communiquer à 10 km, il faut fournir 10 000 fois plus d’énergie qu’à 100 mètres. Il n’empêche : chaque fois que c’est possible, faites des trous dans les murs, privilégiez les connexions par câble éthernet.

6 Le four a micro onde. Normalement, ce sont des appareils très fiables, et il y a très peu d’accidents. Cependant, la nature du rayonnement émis à l’intérieur de l’enceinte par l’antenne est extrêmement dangereuse, il est donc essentiel que l’appareil soit totalement étanche aux ondes électromagnétiques. Il faut se débarrasser de tout appareil dont l’enveloppe est endommagée, de ne pas essayer de le faire fonctionner sans son enveloppe. Enfin, il faut se débarrasser de tout appareil donc le système de fermeture est défectueux.

7 Le soleil.

Les UV sont des ondes électromagnétiques assez pénétrantes dans la peau. Tout le monde sait que l’exposition au soleil c’est mauvais. Et pourtant..

8 Linky et son cousin Gazpar

Linky émet peu de rayonnement, il communique par courants porteurs directement sur le réseau électrique. Au contraire, Gaspar son équivalent pour le gaz est obligé de communiquer par radio. A mon avis, linky génère des émissions très faibles et Gazpar des émissions comparables à celles d’ un téléphone mobile . On est averti, au pire, on a un téléphone mobile de plus dans la maison. Cependant, je pense que Linky et Gazpar présentent des problèmes d’une autre nature (collecte d’informations personnelles, big data, etc…) mais ce n’est pas mon objet ici.

9 Tous les autres appareils électriques émettent du rayonnement électromagnétique, mais il reste très faibles par rapport à celui qui est émis par des appareils dont le rôle est d’émettre et de recevoir, Une mention particulière cependant pour deux types d’appareils : 1 les rasoirs électriques qui ont un moteur qui émet faiblement, mais qui a la caractéristique de fonctionner toujours au contact de la peau, la distance est réduite au minimum, le rayonnement est donc élevé. 2 les lampes fluo compactes qui sont émettrices (faiblement) de rayons X. Une des seules sources de rayons X qu’on peut trouver dans une maison. Ne pas les placer trop près de nous.

Ce qu’il faut retenir de tout cela

Le plus important :

1 La distance est vraiment le facteur important : votre téléphone mobile est une source bien plus puissante que n’importe quelle machine ou ligne haute tension au dessus de votre tête (ou enterrée sous vos pieds, ce qui revient au même) parce qu’il fonctionne toujours très prés de vous . Si vous utilisez beaucoup le téléphone, utilisez les kits main libre qui tiennent l’appareil à distance votre tête. Éteignez-le ou éloignez-le lorsque vous dormez.

2 Tenez vous loin des antennes relais, des radars et des antennes émettrices de télévision. Évitez de laisser les opérateurs en installer une sur votre toit. Souvenez vous : à 1 mètre de l’antenne, le rayonnement est 10 000 fois plus fort qu’à 100 mètres. C’est un bon motif pour déménager si vous ne pouvez l’éviter, alors vous pouvez essayer de protéger votre domicile : les ondes électromagnétiques franchissent difficilement les enveloppes de métal conducteur.

A connaître,

3 Ne laissez pas les médecins et les dentistes (surtout eux) refaire sans cesse des radiosgraphies inutiles.

4 Débarrassez vous d’un micro-onde dont l’enveloppe ou la fermeture sont défectueuses. Ne le jetez pas, détruisez le, assurez vous que personne ne peut le réutiliser ensuite.

Et enfin, mais c’est moins important,

5 Ne mettez pas de lampe fluocompacte, ni d’émetteur wifi sur votre table de chevet.

6 Ventilez les vielles maisons en pierre, les caves des immeubles en béton…

J’ai essayé ici d’être le plus concis possible, il y a forcément des oublis, des imprécisions, peut-être même des explications confuses. Merci de me le signaler.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez recevoir gratuitement le dossier "25 conseils..." en complément de votre visite.